News

30 Days Guitar Challenge !

La jeune Carcassonnaise Anouck André s'est fait un nom dans le monde entier en postant des vidéos sur le net... Une artiste et professeur en mode Web 2.0 !

La Boite Noire du Musicien : Tu as commencé la guitare à 17 ans et suivi un cursus dans une prestigieuse école de Nancy. Comment est-venu ce déclic ?
 
Anouck André : Je me suis prise de passion assez vite pour la guitare à travers diverses influences comme Kurt Rosenwinkel, Herbie Hancock, Led Zeppelin, Deep Purple, Incubus et bien d’autres…Rapidement la guitare est devenue une obsession et je ne me voyais plus faire autre chose que de la musique. Après le Bac, j'ai décidé de mettre en oeuvre mon projet et entamer une première année intensive de guitare à domicile, soutenue par mon professeur et mentor Eric Louis. La seconde année, j'ai travaillé afin de financer mes études à la MAI en conservant du temps pour pratiquer la guitare le plus possible.

Il y a quatre ans, tu as l’idée de mettre des vidéos en ligne et c’est le début d’une aventure avec plus de 500 000 visionnages, des partenariats avec certaines marques et une portée mondiale. Quelle est ta recette en tant qu’artiste 2.0 ?
 
Il est vrai que je fais partie de cette 'Cyber génération' ! Je suis une vraie adepte de Youtube qui est une mine d'or d’informations pour les musiciens. C'est également une vitrine internationale incomparable car cela permet d'interagir avec des musiciens de toutes nationalités, de comprendre et voir ce qu'ils aiment ou pas. Petit à petit je me suis prise à ce jeu des vidéos et j’en ai diffusé et partagé de plus en plus régulièrement. Ceci m'a permis de commencer à collaborer avec certaines marques dont les guitares Lâg avec qui j'ai la chance de travailler depuis 2013 et qui me soutient dans cette aventure. Bien sûr le web n'est pas une fin en soi, mais plutôt un tremplin vers le monde réel. Sans cette exposition je n'aurais pas eu l‘opportunité de pouvoir travailler avec des fabricants, ni de pouvoir ensuite jouer sur des salons comme le NAMM ou le Musikmesse.

Tu collabores avec la marque LÂG, que peux-tu nous dire de ces instruments ?

J'étais à la recherche d'une guitare acoustique, sans idée précise, quand j'ai pensé à Lâg. Je connaissais leurs guitares de réputation et j'avais aussi la curiosité de découvrir le travail d'une marque Française. J'ai pris contact par mail avec Michel Lâg qui à ma grande surprise m'a répondu. Il m'a gentiment accueilli à Bédarieux en Juillet 2012, et j'ai pu découvrir l'Atelier, l'équipe passionnée ainsi que de superbes guitares. Ma première Lâg était une T400ACE et la qualité hallucinante de l'instrument m'a donnée envie de découvrir la gamme électrique. Michel et moi nous sommes revus au Musikmesse 2013, et c'est de là que nous avons décidé d'entreprendre une collaboration. J'ai une Jet 3000, une Imperator 3000 et une Arkane Custom Bédarieux. La Jet correspond
complètement à mes attentes de part sa polyvalence et son confort, ainsi que sa forme originale. L'Imperator a été pour moi une énorme surprise. Les EMG délivrent des sons ronds et chauds et je n'ai jamais autant aimé mon son clair que maintenant. Coté distorsion rien à redire, le son reste propre et défini. Le manche est confortable et moderne et le poids de la guitare est tout à fait raisonnable compte tenu du sustain impressionnant. Ce que j'aime avec Lâg c'est ce sentiment d'avoir des guitares originales, avec une identité et une personnalité bien à elles. »

Comment se déroule la conception de tes vidéos ?
 
J'essaie toujours de définir un axe de travail pour chaque vidéo. Pour les démos de matériel par exemple, je travaille avec un story-board et passe beaucoup de temps en amont sur le matériel et les réglages afin que cela parle au plus grand nombre. Pour les vidéos de cours, c'est un peu le même fonctionnement, je cherche une idée ou un concept sympa à développer comme par exemple un lick country ou rock fusion, j'écris les tablatures et je prépare le backing-track en essayant de garder le plus de cohérence possible.

Tu a lancé un concept innovant inspiré des défis sportifs, le « 30 days guitar challenge », en quoi ce défi consiste-t-il ?

Le principe est inspiré des défis de motivation que l'on trouve dans le milieu du sport, et qui se multiplient sur Internet. Bien sûr, la musique n'est ni un sport ni une compétition et ce n'est pas du tout le message véhiculé par le Challenge ! L'idée principale est surtout d'arriver à s’aménager du temps pour jouer et ceci tous les jours, une manière de s'imposer une discipline, une sorte de contrat vis à vis de soi-même, sans perdre évidemment la notion de plaisir et de fun ! Le concept est simple, chaque jour et durant un mois, une nouvelle video sera mise en ligne, présentant un nouveau lick, ou un concept lié à la guitare, avec la tablature et le backing-track. Les exercices seront courts car ce challenge ne doit pas devenir un fardeau mais se doit plutôt de stimuler la motivation des participants et leur envie de de jouer le jeu jusqu'au bout. Le niveau de difficulté des licks variera d'un plan à l'autre pour que tout le monde puisse en retirer quelque chose, du débutant au guitariste avancé. Il y aura également différents styles représentés pour maintenir le côté divertissant.

En tant qu'artiste et professeur, Si tu avais un conseil à donner à un guitariste débutant ?
 
Pratiquer ! Et le plus possible ! Rester curieux, ne pas s'enfermer dans un style, écouter beaucoup de choses, même celles vers lesquelles on ne se sent pas naturellement attiré. Et surtout, la chose la plus importante, toujours garder à l'esprit, débutant ou pas, la petite chose qui nous a poussé à commencer la musique, garder cette connexion intacte et également rester bienveillant vis à vis de soi-même car il y'aura toujours des paliers de 'stagnation' , des moments où l'on aura envie de se décourager... La progression n'est pas linéaire, je crois donc qu’il faut parfois accepter de se donner du temps car le travail finit toujours pas porter ses fruits.
Site officiel d'Anouck André - Facebook